Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Texas, une « armée de Dieu » contre les migrants à la frontière mexicaine

Des centaines de manifestants, venus de tout le pays en pick-up, camionnette ou camping-car se massent à la frontière mexicaine dans le but d’empêcher le passage des migrants venus du Mexique à travers le Rio Grande. Ils s’identifient à des « combattants de Dieu ». Scandant le slogan « Reprenons notre frontière », ils entendent camper autour des villes frontalières. Ils brandissent de nombreuses banderoles en soutien à Donald Trump et on peut lire sur l’une d’elles : « Le paradis a des murs, l’enfer a des frontières ouvertes » en allusion au mur de séparation entre les États-Unis et le Mexique. Des milliers de migrants traversent ce fleuve chaque mois, entreprenant de longs voyages depuis l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud à la recherche de meilleures conditions de vie aux États-Unis. C’est, selon l’ONU, une des routes migratoires les plus dangereuses du monde.