Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Travail, famine, pâtes, riz

En deux heures et quart de blabla insipide pour lesquelles il avait mobilisé simultanément toutes les chaînes publiques de télévision, Emmanuel Macron a annoncé comment il espère couper l’herbe sous les pieds du Rassemblement national aux prochaines élections. Trois points au programme.
Travail : s’en prendre aux chômeurs avec « des règles plus sévères quand des offres d’emplois seront refusés ». C’est déjà fait, mais il veut encore aggraver.
Famille : les femmes en France ne font plus assez d’enfants, pour le « réarmement démographique » et « lutter contre le fléau » de l’infertilité par un « nouveau congé de naissance » pendant six mois. Ça évitera de créer plus de crèches.
Patrie : La Marseillaise dans toutes les écoles dès le premier âge, et pourquoi pas un uniforme pour les élèves.
Sans oublier un coup de lèche aux « classes moyennes ». Les pauvres il s’en fout, elles ne voteront de toute façon pas pour lui.