Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Trous de mémoire au « Monde »

C’est Le Canard enchaîné qui l’a remarqué. Le Monde a consacré deux pleines pages, deux jours de suite, au milliardaire Bernard Arnault, le propriétaire du groupe de luxe LVMH et « à la puissance de son groupe au sein de la République », notamment du fait des relations privilégiées qu’il entretient tant avec le couple Macron qu’avec la maire de Paris. En rappelant au passage les pressions que les dirigeants de LVMH exercent sur les directions du Parisien et des Échos, deux journaux propriété du groupe. Mais le quotidien du soir n’a pas mentionné le fait que la présidente de son propre conseil de surveillance, Aline Sylla-Walbaum, était une salariée de LVMH (elle est directrice export du joaillier de la place Vendôme, Chaumet) et que la compagne de Xavier Niel, le principal actionnaire du Monde, était la propre fille… de Bernard Arnault. Deux oublis, sans doute…