Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Tunisie : nouveau naufrage en mer de migrants

Les garde-côtes tunisiens ont annoncé la disparition en mer de 17 Tunisiens, candidats à l’émigration, partis clandestinement il y a une semaine depuis la zone de Bizerte, dans le nord du pays, pour tenter de rejoindre l’Italie. Des familles de ces disparus ont manifesté dans le centre de Bizerte pour exiger que les autorités recherchent leurs proches. Déjà, la semaine dernière, les autorités avaient annoncé le naufrage d’une embarcation de fortune devant les côtes de Sfax, au centre du pays, dans lequel avaient péri 13 ressortissants soudanais tandis que 27 autres étaient portés disparus. L’hécatombe continue. D’après l’Organisation internationale pour les migrations, plus de 2 498 personnes sont mortes ou ont disparu en 2023 en Méditerranée centrale en tentant de rallier clandestinement l’Europe, soit 75 % de plus qu’en 2022. Et pendant ce temps, l’Union européenne, insensible à ces drames, continue de se barricader derrière ses frontières.