Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Un appel à la grève générale en Corée du Sud

La confédération coréenne des syndicats (KCTU) appelle à une grève générale de 15 jours pour appeler à la démission du président Yoon Suk-yeol et de son gouvernement. Élu sur des bases réactionnaires, ce gouvernement a été très largement à l’offensive contre les organisations ouvrières coréennes, multipliant les arrestations et les perquisitions. Cette répression a notamment poussé le militant Yang Hoe-Dong à se donner la mort. Nous profitons de ces lignes pour lui rendre hommage.

Comment vont se dérouler ces deux semaines ?

La centrale syndicale anticipe la participation d’un demi-million de travailleurs sur l’ensemble de ces deux semaines. Bien que l’appel soit à la grève « générale », chaque fédération de travailleurs va rejoindre ou quitter la grève au cours de ces deux semaines avec des marches aux flambeaux organisées tout au long de la séquence. Un point fort est notamment attendu la semaine prochaine quand la métallurgie se mettra en grève.

Une nécessité pour les travailleurs de s’auto-organiser

Cette stratégie de la grève « par secteur » n’est pas sans rappeler la stratégie des grèves perlées de nos syndicats français. Nous savons que ces stratégies ne permettent pas de remporter la victoire face à nos capitalistes respectifs. Les travailleurs sud-coréens doivent pouvoir décider eux-mêmes de l’agenda de leur grève et au-delà de leur corps de métier.

Pierrot Forey


 

Quelques liens Internet (en anglais) pour en savoir plus :

https://crisis24.garda.com/alerts/2023/06/south-korea-labor-union-calls-for-general-strike-nationwide-july-3-15

https://www.straitstimes.com/asia/east-asia/half-a-million-korean-workers-set-for-two-week-nationwide-strike-against-yoon

https://epaimages.com/search.pp?pictureid=11573939

https://www.leftvoice.org/south-korea-building-a-powerful-general-strike-is-urgent-to-fight-against-the-right-wing-governments-attacks/