Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Un député Rassemblement national au piquet

Le député lepeniste du Vaucluse, Joris Hébrard, vient de recevoir un blâme du bureau exécutif du Rassemblement national pour avoir participé à Pontet, dans sa circonscription, à l’inauguration d’une mosquée en compagnie de l’imam et du consul de Turquie. La cérémonie, qui s’était déroulée le 17 mars, serait passée inaperçue si le coupable n’avait pas été dénoncé sur les réseaux sociaux par des zemmouriens du parti Reconquête. Hébrard a plaidé que dans sa circonscription 10 % des électeurs appartenaient à la communauté turque, dont pas mal de notables. Bref, entre islamophobie et électoralisme il avait fait le mauvais choix. Mauvaise pioche… du moins pour l’instant.