Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Un logement pour tous : le minimum vital

140 000 personnes sont menacées d’expulsion en ce début de mois d’avril, qui sonne la fin de la trêve hivernale. Et parce qu’il ne suffit pas au gouvernement de mettre les travailleurs pauvres à la rue, depuis la loi anti-squatteur de 2023, ils sont punis pour infraction à hauteur de 7500 euros. Imposer de telles amendes à des gens qui ne peuvent pas payer leur loyer, c’est criminel. Comme est criminelle la politique d’expulsion d’un gouvernement qui ne cache décidément pas qu’il fait la guerre aux plus pauvres.