Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Un nombre croissant de familles se prive de produits d’hygiène

Alors que le pouvoir d’achat de nombreuses familles est en berne, une étude, publiée tous les deux ans par l’association Dons solidaires, alerte sur l’augmentation de la précarité hygiénique. Selon les chiffres de l’association, six millions de personnes renoncent à l’achat de déodorant et quatre millions se privent de shampoing. Autant de produits qui peuvent faire monter le prix des courses et qui pèsent lourd sur les budgets. Au point qu’aujourd’hui, au supermarché, une personne sur cinq doit choisir entre acheter de quoi manger ou des produits d’hygiène. Mené auprès de 1 801 personnes, le rapport veut mettre en lumière des situations alarmantes qui semblent s’aggraver à grande vitesse. En 2023, 34 % des interrogés affirmaient devoir réduire leur consommation de produits d’hygiène en raison de l’inflation. En 2024 ce pourcentage grimpe à 50 %. Cela représente six millions de personnes qui renoncent à l’achat de déodorant, quatre millions qui se privent de shampoing, ou plus de trois millions qui ne peuvent plus s’acheter de dentifrice.