Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Une Europe des barbelés criminelle

L’Ocean Viking, navire de l’ONG SOS Méditerranée, vient d’écoper de nouvelles sanctions en Italie : une nouvelle détention de 20 jours, la troisième depuis novembre, et 3 333 euros d’amende. Il est accusé de ne pas avoir suivi les ordres des garde-côtes libyens, qui menacent régulièrement l’équipage lors des opérations de sauvetage. En coopérant avec un pays, la Libye, qui emprisonne et torture les exilés et en multipliant les mesures administratives pour immobiliser les navires humanitaires, l’Italie, et à travers elle l’Union européenne, bafoue le droit au secours en mer et sont responsables des milliers de morts qui ont lieu chaque année en Méditerranée.