Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Une minute de silence pour les migrants morts en mer ? Pas question !

La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a refusé de faire observer dans l’hémicycle une minute de silence à la mémoire des migrants morts en mer, comme le lui demandait le député de la France insoumise Aymeric Caron. Motif invoqué : c’est à la conférence des présidents de prendre une telle décision. Rappelons que le 8 juin dernier, la même Braun-Pivet avait demandé de son propre chef à ses collègues une minute de silence pour les six victimes de l’attaque au couteau d’Annecy… sans demander son avis à la conférence des présidents. Pour elle il y a donc deux sortes de victimes : les bonnes, que l’on honore, et les autres… dont font partie les migrants.