Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Valérie Pécresse fait un don de 125 000 euros à une ONG… israélienne

La présidente (Les Républicains) de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, vient de faire un don de 125 000 euros à l’ONG israélienne Latet (« donner » en hébreu) pour aider la population juive d’Israël qui souffre de la guerre actuelle. Pour que les choses soient bien claires, ce don a transité, en toute laïcité, par une organisation communautaire, le Fonds social juif unifié. Pécresse a tenu à souligner que ce geste avait été rendu possible « grâce à la mobilisation des équipes diplomatiques, consulaires, économiques et culturelle de la France en Israël ». Un geste vivement applaudi par l’ambassade d’Israël à Paris. Quant aux Palestiniens, dont les pertes sont au moins vingt fois plus importantes que celles enregistrées par les Israéliens, ils pourront attendre encore longtemps une telle sollicitude. Rappelons que la même Pécresse avait, le 10 décembre dernier, retiré le prix Simone Weil (décerné par sa Région) à la journaliste et essayiste Zineb El Rhazaoui pour avoir manifesté son soutien aux Palestiniens. La boucle est bouclée.