Nouveau Parti anticapitaliste

Nos vies valent plus que leurs profits

Yvelines : mort suspecte d’un adolescent après une collision avec un véhicule de police

Un adolescent de 16 ans est mort à Élancourt, ville de 25 000 habitants située à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Paris, après une collision avec un véhicule de la police. Le jeune homme est décédé vers 18 heures 40 alors qu’il circulait sur un scooter. Selon une source policière, la victime était accusée d’un refus d’obtempérer et était suivie à distance par une voiture de police. La même source indique qu’à un carrefour, le jeune sur son deux-roues aurait percuté « un autre véhicule de police ». En arrêt cardiaque et respiratoire, il avait, dans un premier temps, pu être réanimé par les secours et transporté vers l’hôpital, où il a finalement été déclaré en état de mort cérébrale. Deux enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Versailles. La première pour refus d’obtempérer, la seconde pour « homicide involontaire par conducteur ». Dans cette seconde deux policiers ont été placés en garde à vue puis relâchés. Ce décès on ne peut plus suspect intervient à peine plus de deux mois après la mort de Nahel, tué par un policier à Nanterre, ce qui avait déclenché plusieurs nuits de révolte un peu partout dans le pays. Pour éviter d’éventuels troubles les hommes de la CRS8 ont été envoyés sur place. Preuve que le pouvoir craint, là aussi, une explosion de colère.