Nouvelle provocation de l’extrême droite

Après l’incendie criminel de la maison du maire de Saint-Brevin-les-Pins, un groupuscule d’extrême droite est venu manifester devant une école désaffectée rue Erlanger dans le 16e arrondissement. Cet ancien établissement scolaire accueille environ 400 mineurs sans papiers et sans toit dans des conditions très précaires, sans eau courante. Une vingtaine d’individus membres d’un groupuscule baptisé « Les Natifs » issu de Génération identitaire sont venus crier « Rentrez chez vous » avec banderole et fumigènes. Auparavant, d’autres groupes étaient déjà venus crier leur haine raciste devant cette école. Une enquête aurait été ouverte, mais les fachos n’ont pas été inquiétés. Profitant du climat anti-immigrés entretenu par le gouvernement, les groupuscules fascistes s’organisent et s’enhardissent. Jusqu’à la venue d’un drame prochain… ou leur éradication par les travailleurs et leurs organisations.

Partager cet article